LA NAVIGATION , L'ORIENTATION

  • Il y a  plusieurs méthodes pour naviguer sur terre, que l'on peut combiner en fonction du terrain et du matériel que l'on possède :
    - les méthodes classiques comme les relevés de cap et de distance parcourus, les relèvements de repères connus, ou même le sextant ...,
    - et les méthodes modernes fondées sur des émetteurs-récepteurs d'ondes électromagnétiques dont l'aboutissement technologique est le GPS.
    L'avènement du GPS a profondément modifié la donne. Le système est à la fois très précis, beaucoup plus que les premières méthodes citées et très fiable. Mais sans un support concret (reconnaissance sur le terrain et/ou les cartes) ça reste inutile voire dangereux.
  • Les cartes, à part en course ou en raid organisé, sont donc indispensables.
    Si les grandes lignes de la navigation peuvent être imposées par des points GPS, pas forcément très rapprochés, on doit souvent disposer d'informations topographiques.
    Les cartes permettent de préparer le parcours, d'anticiper le relief et de tracer une route tenable; plus elles sont à grande échelle, plus elles sont précises. A noter ici que les photographies aériennes (avions ou satellites) complètent bien les cartes.
    Quand on manque de détails, on adapte son pilotage à ce qu'on trouve et on improvise au mieux !

Définitions
-
Navigation (ou orientation): art de connaître à tout moment sa situation dans l'espace, et de s'y déplacer;
on navigue avec un véhicule (en aviation ou en marine), on s' oriente à pied ou à chameau...
-Cap géographique (ou cap vrai): écart en degrés (0 à 360) par rapport au nord géographique (direction du pôle nord vrai)
-Cap compas: idem, mais par rapport au nord magnétique; dépend de la déclinaison magnétique du lieu et du moment ou l'on se trouve.
-déclinaison magnétique: écart en degrés (0 à 180 O ou E) du nord magnétique par rapport au nord géographique : cette donnée est fournie par la carte ou le récepteur GPS. Elle varie dans le temps et dans l'espace de manière prévisible (c'est heureux..).
Dans l'exemple ci-contre, la déclinaison était de 2°25' Ouest en 1995. Elle varie de 9' vers l'est chaque année, soit 81'E (1°21'E) entre 1995 et 2004.
En 2004 la déclinaison est égale à 2°25'W - 1°21'E, soit 1°04' Ouest.
 

-Déviation magnétique: déviation de l'aiguille de la boussole ou du compas dûe aux masses métalliques du véhicule; pour s'en affranchir, il est nécessaire de s'en éloigner d'au moins 10 mètres (ou de monter le compas fixe et faire procéder à une compensation par un spécialiste).
-Navigation à l'estime: navigation à l'aide des moyens traditionnels simples (sans sextant ni récepteur GPS).
On utilise des notes de navigation (journal de route): utilisé à chaque changement important (kilométrages intermédiaires et totaux, cap moyen suivi, piste suivie, passage d'un repère important...)

Mesures de distances,caps,étalonnage des instruments
-
Compteur totalisateur: indique les distances parcourues, totale et partielle , la vitesse;
à étalonner avant le départ ! utiliser par exemple un trajet aller-retour entre 2 bornes kilométriques.
-"Trip-master": plus précis, possibilité de le re-caler à un passage connu...
-Compas, boussole: donne le cap suivi par le véhicule, mais aussi le "relèvement" d'un repère remarquable (amer) donc également l'azimuth du véhicule vu de celui-ci (l'axe de sa position par rapport au repère) .
Si vous tracez sur une carte cette ligne, puis une deuxième déduite d'un deuxième repère connu, puis une troisième d'un troisième repère connu, vous obtenez un joli triangle dans lequel se trouve votre véhicule !
-l'Altitude: donnée par un altimètre que l'on peut étalonner si on connait la pression atmosphérique du lieu, ou une référence de hauteur connue,
ou par le GPS avec une précision maximale d'une dizaine de mètres depuis avril 2000 (si on reçoit au moins 4 satellites); en fait entre 30 et 50 m d'erreur sont assez courants pour la hauteur: le système GPS n'est pas vraiment fait pour ça.

Astuces:
-échelle: vérifiez si votre carte est bien graduée en degrés, minutes et centièmes de minutes, et non en hexadécimal (secondes=1/60 de minute) comme pour certaines cartes anciennes; il existe également des cartes graduées en grades (400 grades pour faire le tour de la terre): cartes topographiques francaises , cartes militaires, ou graduées en coordonnées UTM kilométriques...
Faites-vous une idée immédiate de l'échelle de la carte en vérifiant la valeur de la plus petite graduation de l'échelle, ex: 1'=1,852 km, 5'=9,26 kms, etc...

La navigation au GPS
(principes et exemple)
réflexion sur le GPS

    Et surtout , ne partez jamais en hors piste sans cartes et avec un seul GPS !
    C'est de la plus élémentaire prudence...